mardi 26 novembre 2019

Une jolie romance historique...

mardi 26 novembre 2019

Vous le savez, Pauline Libersart aime écrire dans différents genres : même si elle écrit davantage de romance contemporaine, elle a écrit quelques romances historiques dont "L'homme de la Sierra" qui est ressorti ce mois et dont elle repropose une version réécrite et enrichie en auto-édition. 
  Nous sommes dans l'Amérique du XIXème siècle, après la Guerre de Sécession et au moment de la conquête de l'Ouest : autant dire que ce n'est pas une période simple et facile, notamment pour les femmes. Pauline nous propose l'histoire d'Amélie, une jeune Sudiste, qui a non seulement perdu son rang (elle appartenait à l'une de ces familles riches du Sud) mais aussi sa famille (ou quasi) : orpheline, ne possédant quasiment plus rien, elle se rend auprès de son oncle et sa tante, qui sont dans un autre état, quand sa route va croiser celle de 'l'homme de la sierra', qui se fait appeler Dallas : ce dernier la sauve d'une situation périlleuse et lui offre sa protection. De plus, comme elle cherche un emploi pour pouvoir payer la suite de son voyage, il lui offre le gîte, le couvert mais surtout sa compagnie! Comprenez qu'il lui propose de venir s'installer chez lui (il a besoin d'aide) et donc de devenir sa maîtresse...  Amélie, qui est certes une jeune fille de bonne famille, a travaillé dans les hôpitaux comme infirmière et comprend très vite de quoi il en retourne (elle n'est pas naïve, comme beaucoup de femmes de l'époque, elle a vu trop d'horreurs)  et même si conscience et son éducation lui hurlent de refuser ce marché honteux, elle est lucide et sait qu'elle n'a pas vraiment le choix : lui au moins, lui offre la possibilité de refuser sa proposition, un autre la prendra de force et là... elle ne sait pas ce qui lui arrivera. Ainsi, elle comprend bien vite que malgré son aspect sévère et l'avarice de ses paroles, cet homme qui lui a sauvé la vie, est un quelqu'un de bien. Toutefois, elle souhaite partir dès qu'elle le pourra ; quant à Dallas, lui, il espère la garder malgré le milieu hostile dans lequel il vit : comment ces deux êtres que tout sépare dès le départ, pourront-ils se rejoindre et vivre une vie heureuse? et bien vous le saurez en lisant cette jolie petite romance historique. 

Cette nouvelle version de "L' homme de la Sierra" est ressortie le 13 novembre en ebook et papier et je remercie Pauline pour l'envoi de ce roman en service presse.

Présentation de l'éditeur

Quand une belle Sudiste doit partager la vie d’un cowboy solitaire.
Californie 1866 – La guerre de Sécession a ruiné et détruit la famille d’Amélie. Pour survivre, la jeune femme se voit contrainte de quitter Charleston et de faire le dangereux voyage vers l’ouest sauvage.
Suite à un accident de diligence, elle se retrouve seule et sans ressource au cœur des montagnes de la Sierra Nevada.
Un rancher taciturne, croisé par hasard, lui offre sa protection, mais elle a un prix...
***
Elle hésita un instant, et finalement demanda :
— Vous ne connaîtriez pas quelqu’un qui cherche une infirmière, une garde-malade, voire une bonne à tout faire dans la région ? Il me faudrait un travail en attendant de pouvoir joindre ma famille.
Le cowboy s’autorisa un long moment pour réfléchir avant de prendre la parole. Dans la semi-obscurité, elle ne distinguait de lui que son profil à la barbe fournie sous le rebord de son chapeau et regrettait de ne pas réussir à voir ses yeux.
— J’ai un petit ranch et j’ai besoin de quelqu’un...
— D’accord, répondit-elle un peu trop vite.
— Je vis seul, précisa-t-il.
Amélie frissonna. Elle était suffisamment avertie pour comprendre ce qui était sous-entendu dans son offre. Ce qu’il lui proposait.
Mon avis : C'est une jolie petite romance que nous offre Pauline Libersart : elle est un peu courte à mon goût mais elle est parfaite pour une lecture rapide, un après-midi ou un soir... Elle met en scène deux personnages vraiment très différents :  Amélie est issue d'une classe aisée qui  est tombée en disgrâce depuis la fin de la guerre. Elle a été élevée pour être une jolie poupée,  était destinée à se marier avec l'un des plus beaux partis qu'on aurait pu lui trouver mais la guerre en décidé autrement. Elle a perdu progressivement sa famille et a dû apprendre à s'en sortir par elle-même. Lorsque débute le roman, elle est dans un endroit isolé, avec pour seule compagnie, son cheval, elle n'a quasiment plus d'argent et est à la merci de n'importe quel homme sans morale... C'est Dallas qui la rejoint et elle aurait pu tomber sur plus mal.  
 Bien sûr, le marché de celui-ci est plus que discutable MAIS ne réagissez pas en femme du XXIème siècle, hein? c'est une romance historique, la situation des femmes n'était pas du tout la même qu'aujourd'hui et Amélie n'a pas vraiment le choix. De plus, Dallas est un homme bon et ayant de vraies valeurs et même s'il ne parle pas beaucoup, laissant la jeune femme souvent désemparée, nous, lecteurs, nous avons son point de vue à lui qui nous permet de davantage comprendre la situation. En tout cas, elle vous épatera plus d'une fois car c'est vraiment une jeune femme courageuse, qui a déjà vécu son lot d'épreuves et qui va s'adapter à sa nouvelle vie (même si elle ne la veut que provisoire) plutôt facilement alors qu'elle est à des années lumières de sa vie d'antan.  Elle va  encore évoluer à son contact et faire tomber tout un tas de barrière liée à son éducation. De la même manière, elle saura franchir le mur qu'il met entre lui et les autres et arrivera à percer ses secrets pour découvrir quel homme exceptionnel il est. 

  Quant à Dallas, je ne vous en dirai volontairement pas beaucoup sur lui parce que je souhaite que, comme Amélie, vous le découvriez progressivement : c'est un homme au départ taciturne (ne rêvez pas, il ne va pas devenir à la fin du roman, le gai luron de service) mais il gagne à être connu : lui aussi a eu son lot d'épreuves mais c'est vraiment quelqu'un de bien (et de sexy ^^ ) : c'est aussi un homme tolérant qui ne s'arrête pas aux apparences et qui ouvre ses terres aux Amérindiens (époque où ils étaient considérés comme les "méchants" alors qu'à la base, ils étaient chez eux) alors que ceux-ci sont pourchassés. Bien sûr, son comportement, au départ, peut choquer MAIS autres temps, autres moeurs et surtout, il pourrait y avoir autre chose, non? chuttttttttttttttttttttttttttttt ^^  En revanche, on ne rigole pas avec lui, hein? gare à ceux qui osent s'attaquer à lui ou à la femme qu'il a décidé de protéger. 

  Les personnages secondaires sont assez peu nombreux vu qu'ils vivent dans un ranch isolé mais j'ai aimé l'incursion de la culture amérindienne par le groupe qui s'installe chez eux. De plus, le fait que leur porte parole soit une femme (là encore, je vous laisse découvrir son histoire) est intéressant et permet à l'auteure de dénoncer un certain nombre de faits. Mais il y en a d'autres, hein? ce n'est pas un huis-clos non plus ;) 

  J'en resterai là mais sachez que j'ai aimé cette petite romance historique : bien sûr, si vous êtes adeptes des longues descriptions et de grandes références à l'Histoire, passez votre chemin : Pauline respecte bien le contexte spatio-temporel de l'époque, elle nous donne les éléments nécessaires à la compréhension de l'intrigue mais le roman n'est pas assez long pour qu'elle développe davantage cet aspect-là de la narration (et c'est un peu dommage) : c'est une jolie histoire d'amour qui naît dans des circonstances très particulières à une époque où l'Amérique continuait se construire et où seuls les hommes et les femmes courageux s'en sortaient aussi bien qu'ils le pouvaient. Attendez-vous à frissonner, à sourire, à être touché(e) par cette jolie histoire (et l'on peut même espérer un tome 2 centré sur???? chuttttttt ) En tout cas, je suis sûre que vous ne pourrez que craquer pour ces deux personnages :) 


 Pour l'acheter, c'est ici : ebook ou papier

Aucun commentaire :

Publier un commentaire